Voici en quelques points, les secrets d'un emailing réussi. Je ne vous propose pas un livre blanc ou un guide complet, mais plutôt une feuille de route qui résume les fondamentaux pour des campagne réussies.

1- Respecter les fondamentaux du web :

Le code html doit-être simple, balisé, léger et respectueux des standards. Dans le cadre d'un développement d'une newsletter, il n'est pas question d'utiliser une feuille de style (css). Le code doit être proprement balisé avec des tables et du css imbriqué.

2- Attention aux bannissements ou mise en Spam :

Il est important d'avoir le consentement de votre client pour avoir le droit de lui envoyer des offres commerciales. En effet, si vous récupérez des adresses emails pour X raisons, la première réaction de la personne ciblée sera de vous renvoyer dans les méandres des courriers indésirables. Donc si vous voulez optimiser l'ouverture de vos emails, il est important que ce soit le client lui-même qui ai fait la démarche de s'inscrire à votre newsletter. Il est primordiale donc de prévoir sur son site ou dans le cadre de son activité, la récupération des adresses pour la constitution de votre listing client. Vous devez inscrire votre site et remplir le formulaire simplifié (n°48) sur le site internet de la cnil.

Un message et une offre pertinente qui intéresse le client sont les signes d'une campagne réussie.

La legislation vous impose également un lien de désabonnement, et la possibilité à vos clients de pouvoir supprimer, consulter et modifier les coordonnées le concernant. D'autres règles sont a respecter si vous voulez que votre message ne basculent pas en spam, nous allons les évoquer tout au long de ces astuces.

3- Un Objet efficace pour une campagne réussie :

Ce petit texte d'accroche est crucial, car il doit synthétiser l'offre, attiser la curiosité tout en réussissant a sortir du lot de la Jungle des offres. Des petits astuces existent mais attention, car cette partie est très sensible. N'utiliser pas de texte trop long, au-delà des 40 caractères cela peux compliquer la délivrabilité. Attention également a ne pas utiliser de termes commerciaux trop accrocheurs, comme : "exceptionnel !!!, incroyable !!!..." Il est préférable d'éviter les caractères spéciaux /::;;))°§@#... de ponctuations, ou d'exclamations ?!!!!!?... Bref restez sobre... Vous avez peut-être constaté dans vos boites des objets avec des caractères spéciaux ou "Dingbat" de ce type : ✈ ✉ ☛. Ces petits caractères permettent de sortir visuellement du lot, mais encore faut-il tester, ne pas en abuser et n'oubliez pas qu'il faut de la cohérence entre ce petit graphisme et le texte de présentation, sinon cela n'a pas d'intérêt.

4- Tester et encore tester... :

Cet adage est souvent vrai dans bien des domaines, et l'emailing n'y échappe pas !

Le meilleur moyen de ne pas se tromper, c'est de tester...

Il est bon de tester sur des boites différentes créées chez différents opérateurs la bonne réception du message, mais aussi, le bon affichage. Placer un lien de secours dans le header de la news, par exemple : "Si vous n'arrivez pas a lire ce message cliquer ici". Vous aurez parfois la désagréable surprise de voir des décalages d'images, de textes, bref cela dépend du logiciel de messagerie ou du moteur de votre navigateur qui va intérpreter différemment le code. Il faudra donc être malin, et modifier son html en conséquence. Garder en tête que 40% des emails seront ouvert sur mobile.

5- Confier le Routage :

Ce point est très important si vous voulez optimiser la délivrabilité auprès des opérateurs internet.

Il est important de passer par un routage professionnel qui vous attribuera une adresse I.P dédiée à cet effet. Si vous envoyer des milliers d'e-mail avec votre boite perso ou pro, vous serez purement et simplement blacklisté et tous vos messages arriveront en Spam.

6- Un Design réussi :

Si votre objet est pertinent et attise l'intérêt, il ne faut laisser retomber le soufflet ;.) Il est important d'avoir un design, clair, ergonomique et cohérent avec votre site et votre message. Le graphisme doit donc être agréable et efficace. newsletter.png Le client pourrait se sentir perdu avec un design ne correspondant pas à l'esprit général de votre message et de votre société. Chaque image doit être de préférence cliquable et correspondre aux produits sélectionné ou à la rubrique. Cela peut sembler évident, mais c'est le meilleur moyen de décourager vos clients, au risque de les perdre et qu'ils quittent le site...

7- Optimiser vos images et le poids de la newsletter :

Il est conseillé de découper un peu votre message, vous pourrez ainsi optimiser le poids des Jpeg, et donc alléger aux mieux le poids du mail. Chaque image sera compressée et optimisée, il faut régler au mieux le rapport poids/qualité, trop de compression vous donnerai des images pixélisées et dégraderai la qualité générale de votre email.

8- Mixer les images, avec le texte :

Une seule grande image augmenterai le poids de la news, mais surtout cela vous basculerai quasi-automatiquement en Spam. Un apport de texte augmente la délivrabilité de votre e-mail.

9- Remplir les attributs de remplacements ALT :

Les balises ALT permettent de remplacer les images qui seraient bloquées par le logiciel, ou le navigateur. Le texte de remplacement augmente donc les chances d'affichages des images ou d'ouverture du message. newsletter-alt.png Autant mettre toutes les chances de son côté !

10- Marketing viral, réseaux sociaux, offres croisées, et fidélité :

Je ne suis pas là pour vous apprendre les rouages du marketing, mais toutes les règles qui apportent de la notoriété à votre société sont valables dans les newsletters. Proposez des codes promo, des offres personnalisées et exclusives dans vos emails, cela valorisera vos clients. Implantez dans votre page des liens : Facebook, twitter, blog... Dans vos emails, dans vos blogs, dans votre site, et dans votre page Facebook ou twitter proposez ces mêmes offres et aussi la possibilité de s'inscrire a celles-ci avec votre newsletter. En résumé, il faut croiser tous ses canaux pour réussir sa campagne marketing.

11- La bonne Fréquence d'envoi ?

C'est une bonne question, dois-je envoyer tous les mois, toutes les semaines ou tous les jours ? Et bien c'est une bonne question, il faut calibrer la fréquence d'envoi selon l'activité et surtout veillez à bien surveiller si vous augmentez cette fréquence l'évolution du désabonnement de vos clients. Cela exprimerai une trop grande lassitude de leur part. La fréquence d'envoi dépend des produits proposés, du type de client, de votre calendrier commercial (anniversaire, soldes...).

12- Confier tout cela à un professionnel :

Comme vous avez pu le constater, obtenir 100% d'ouverture est impossible ! Maitriser toutes ces règles complexes n'est pas évident. Il est donc préférable de confier vos campagnes à un professionnel aguerrit à toutes ces techniques, vous optimiserez la qualité de vos communications, et les retours positif. Vous pourrez également vous libérer du temps pour votre activité. Vous disposerez également d'un oeil pro et de stats qui vous permettront d'améliorer les prochains envois. Cela vous permettra également de mieux connaitre les besoins de vos clients, et ça ! ça n'a pas de prix ! C'est l'une des clefs du succès ! et ça j'achhèèète !!!

Voilà le débat est ouvert et les commentaires sont a dispo si vous avez des questions et si vous voulez faire avancer le schmilblick ;.)