vdsl2.jpgEn effet, pour bénéficier du très haut débit, il vous faut un modem compatible, que le DSLAM (la petite ou grosse boite de raccordement) soit équipée, et que votre opérateur soit sympathique... Bon j'avoue sur le dernier point ce n'est pas gagné. Le VDSL permet un débit à la source de 100 Mo/s et plus on s'éloigne de cette dernière, plus le débit baisse. Il faut donc se "contenter" d'un débit de 50 Mo/s au premier kilomètre, puis cela baisse progressivement...

Nous sommes donc sur une nouvelle technologie certes qui ne concerne pas tout le monde, mais qui à l'avantage de ne pas engager de travaux d'aménagement comme pour la fibre optique car elle utilise la ligne cuivre historique. La modification est transparente et rapide. Mais cette évolution ne concernait pas tout le monde car elle était limitée aux lignes en distribution directe.

L'ARCEP a donné son accord pour étendre a partir de l'automne 2014, l'autorisation d'exploiter le VDSL2 sur les lignes en distribution indirect.

En résumé cela signifie, que tout le monde pourra bénéficier d'une augmentation de débit sans modification de forfait ou de tarif. Mais il convient bien sur de vérifier auprès de votre opérateur si votre modem est compatible, et si et la distance auprès de votre DSLAM ne dépasse pas les 1,5 km. Bref une bonne nouvelle qui permettra tout de même à 1,78 Million de foyers de bénéficier du très haut débit ! Vous êtes peut-être concerné...